Aller au contenu

Freins et motivations des propriétaires-bailleurs pour les travaux - Premiers résultats

ANIL - Juin 2020


Le rapport intitulé « Louer en confiance » paru en juin 2019 déplore une méconnaissance de ce qui caractérise et motive les bailleurs privés : « le recensement de la population et les Enquêtes Nationales Logement permettent de décrire assez précisément le parc locatif privé et ses occupants. Il n’en va pas de même en revanche pour la population des bailleurs dont les caractéristiques sociales et démographiques, les motivations, les perspectives à moyen terme comme leurs choix en matière de gestion directe ou déléguée, ne sont connues que de façon très impressionniste ».  

Partageant ce constat, le réseau ANlL/ADIL a engagé, courant 2019, une étude destinée à mieux connaitre le comportement des bailleurs privés et, plus particulièrement, les différentes raisons qui les encouragent, ou les empêchent, d’entreprendre la rénovation de leurs logements locatifs. 

Cette enquête s’appuie sur les consultations délivrées par les conseillers juristes des ADIL en 2019. Elle a été étayée, en amont de l’analyse quantitative, par une quinzaine d’entretiens qualitatifs menés auprès de propriétaires, bailleurs de logements relativement anciens, construits avant 1990.

L’enquête quantitative diffusée nationalement s’est étalée de fin janvier à mi-mai 2020 et ce sont 1 755 bailleurs qui ont répondu à nos questions.

Cette première exploitation donne des résultats bruts de l’enquête. Ils ne sont pas représentatifs de l’ensemble des propriétaires-bailleurs, mais uniquement des bailleurs interrogés. Une deuxième phase de l’étude proposera de catégoriser les bailleurs. Les réponses fournies permettront alors de décrire de façon représentative les comportements des bailleurs selon des profils et selon le marché identifiés.


Téléchargez l'étude (pdf - 998 Ko)

Retour en haut de page